bar

Bar-le-Duc

26 septembre 2015

 

  Partis comme d'habitude de la place de la mairie, Alain nous emmène en direction de la Meuse. En route chacun y va de son pronostic : " Où nous allons-nous cette fois ? " En approchant de Bar-le-Duc, nous sommes fixés. C'est la préfecture du département que nous allons visiter aujourd'hui. Et plus exactement la ville haute.
  Accompagnés par un guide de l'office de tourisme, nous commençons la visite par un ancien pressoir installé dans un bâtiment de la Rue des Ducs de Bar. Puis nous faisons le tour de ce quartier entouré de belles façades d'hôtels particuliers.
  Au bout de la place St Pierre, nous entrons dans l'église St Étienne qui date du Moyen-Âge et qui renferme un "Calvaire" de Ligier Richier, assez semblable à celui de Briey, mais également un "Transi" du même sculpteur.

 

La visite du " Quartier Renaissance " se poursuit ensuite à l'extérieur sur les anciens remparts d'où l'on voit toute la ville basse. On peut également y admirer la tour fortifiée de l'horloge.

Enfin midi arrive, il est temps de rejoindre le restaurant réservé pour les 25 personnes du groupe.

   

   

   

Haut de page

 

  Après le repas, une bonne sieste eut été la bienvenue, mais Alain nous presse de remonter en voiture étant donné que nous sommes attendus pour la prochaine visite. Nous arrivons en ville basse, rue de l'Étoile, où nous nous garons dans la cour d'une petite entreprise
  " A La Lorraine " est le dernier producteur de confiture de groseilles épépinées à la main à l'aide d'une plume d'oie. Cette fabrication est ancrée à Bar-le-Duc depuis plusieurs siècles et requiert une certaine dextérité.
  Un petit film nous retrace l'histoire de l'entreprise et nous explique les détails de fabrication de cette confiture.

  Et comme toute les bonnes choses ont également une fin, nous reprenons la route pour rentrer chez, en attendant la prochaine sortie !

Haut de page