xx

Sortie en Alsace

1er octobre 2006

Il est 6h30, le jour n'est pas encore levé. Le bus quitte Mance pour nous emmener vers notre région voisine l'Alsace.
Notre chemin passe par Metz, blottie dans les brumes matinales. Là nous prenons l'autoroute direction Nancy, Lunéville où nous nous arrêtons pour une pause café. Puis nous continuons sur St Dié et Ste Marie-aux-Mines
En cours de route, Pierre nous résume l'histoire de ces deux départements situés le long du Rhin qui sert, à l'ouest, de frontière avec l'Allemagne.
Après plus de trois heures de route, nous arrivons au château de Haut-Koenigsbourg. Nous sommes en avance pour la visite programmée à 11h00. Mais cela ne pose pas de problème. Le temps d'acheter les billets d'entrée et de les distribuer, un guide nous attend à l'entrée.

Château de Haut-Koenigsbourg

Le château de Haut Koenigsbourg fut construit au 12ème siècle par les Hohenstaufen. Son existence est attesté dès 1147 par un écrit de Eudes de Deuil, moine de l'abbaye Saint Denis. Il fut détruit 15ème siècle, puis reconstruit quelques années plus tard. En 1633 il est incendié par les Suédois et restera dans l'état jusqu'en 1900.
De 1900 à 1908 il sera entièrement restauré sous l'impulsion de Guillaume II, empereur d'Allemagne.

La salle d'armes reconstituée avec les armes et les cuirasses du Moyen Age


Un détail de l'ornementation du grand salon


Le pont levis défendant l'entrée du grand bastion
(la partie du château réservée à sa défense)

Détail d'un canon du grand bastion


haut de page


Petite rappel d'histoire

L'agriculture fait son apparition en Alsace dès dix mille ans avant Jésus Christ et l'on y retrouve la trace de maisons construites en bois et torchis. En 58 avant Jésus Christ, Jules César s'empare de la région, et sous la domination romaine, celle-ci connaît un fort développement. En l'an 406, ce sont les Alamans qui s'installent après de nombreuses incursions dans le pays.
Au VII
ème siècle, il est fait mention pour la première fois du nom "Alsace".
La région passe sous domination allemande en l'an 840 avec la signature du traité de Mersen. Quelques siècles plus tard, sous le règne de Louis XIV, l'Alsace est rattachée à la France et le restera jusqu'en 1871, date à laquelle le traité de Francfort cède l'Alsace-Lorraine à l'empire allemand. En 1919, le traité de Versailles consacre le retour de la région à la France. Mais celle-ci sera encore une fois annexée à l'Allemagne en 1939 pour revenir à la France en 1945.
En 1979, l'Alsace devient le coeur de l'Europe avec l'installation à Strasbourg du Parlement Européen.

Blason de l'Alsace

Il est le résultat de l'union des anciennes armes de Basse Alsace (partie de gauche) et de Haute Alsace (partie de droite).


Si l'Alsace a connu bien des guerres, des révoltes, des épidémies, la révolution, les deux guerres mondiales, son histoire est également liée à la production de vin.
Le climat sec et ensoleillé, le terrain très favorable, permet à la vigne importée par les Romains de s'épanouir dans toute l'Alsace. Ce vin "qui rend gai" est très apprécié et réputé dans toute l'Europe dès le Moyen-Age. La guerre de trente ans met malheureusement fin à cette période prospère. Il faudra attendre la fin de la première guerre mondiale pour assister à la renaissance de la viticulture alsacienne.


haut de page


Après la visite du château, nous reprenons le bus pour nous rendre à Ribeauvillé à quelques kilomètres seulement de Haut-Koenigsbourg. Là tout le monde se retrouve au restaurant chez "l'Ami Fritz" pour déguster un plat régional. A 15h00 retour à l'autobus, direction St Hyppolite.


Cave Georges Klein à Saint Hyppolite

St Hyppolite : nous arrivons avec un peu de retard, le repas ayant été plus long que prévu. Le chauffeur nous dépose juste devant la cave que nous voulons visiter. Accueillis avec le sourire, nous sommes invités à la visite des installations : cuve de macération, foudres en chêne et en inox, matériel servant aux vendanges, etc.... Le viticulteur répond en même temps aux questions que se posent les oenologues en herbe que nous sommes. Quelques éclaircissements plus tard, place aux travaux pratiques avec la dégustation des différents cépages dans la caveau attenant. Un kougelhopf en accompagnement permet de se "nettoyer" la bouche entre deux vins. A voir le nombre de cartons de vins achetés par les visiteurs, il faut croire que le charme des vins d'Alsace à encore opéré. Mais le temps passe, il est l'heure de reprendre la route pour le retour vers Mance.

 

      Principaux cépages alsaciens

Sylvaner
Edelzwicker
Pinot blanc
Riesling
Pinot gris
Muscat
Gewürtztraminer
Pinot noir


haut de page